Une rencontre

Konta, un voyageur … autrement

Nous avons rencontré Konta à Melilla, petite enclave espagnole au Maroc.
Konta a fait un long, très long voyage et a vécu de vraies aventures.
Pas de celles que l’on planifie pour se donner des frissons, mais de celles
qu’on n’entreprend que parce qu’on n’a pas le choix.

Angoisse, souffrance, trahison, désespoir
ne sont que quelques-uns des sentiments qu’évoquent son récit.

On peut dire qu’il a frôlé la lie humaine.
Et pourtant, il reste tout digne, tout doux, et l’espoir est toujours là.

Alors on lui a proposé ce blog, car des idées reçues sur l’immigration clandestine, on en a tous,
mais a-t-on souvent l’occasion de parler d’égal à égal avec un jeune gars entreprenant?


S’il est venu jusqu’ici, c’est pour avoir droit à sa part de bonheur, pour échapper à la fatalité.

Il est aujourd’hui administrativement coincé dans ce petit bout d’Espagne,
sans savoir ni quand, ni si il pourra partir.
Et encore, sans savoir s’il s’agira d’une expulsion ou d’un laisser-passer…

Lisez-le, regardez ses photos et surtout interagissez avec lui,
c’est la seule façon pour lui aujourd’hui d’exister
en dehors du C.E.T.I.,centre d’hébergement temporaire pour étrangers.

Et ça ne peut pas faire de mal de s’ouvrir un peu les yeux et l’esprit…c’est du plaisir responsable !

Diane & Igor sur Miss Terre, Melilla, juillet 2008

Aidez Konta à acheter un appareil photo !
Les photos de ce blog ont été prises avec un appareil photo prêté.
S’il possède le sien, il pourra continuer à vous faire partager son point de vue sur le monde !
Mais ne faites un don que si cela vous fait plaisir !


frontière immigration mellila passeport prison
Aller à la barre d’outils